Adresse du site internet du Moulin de la Lussière

Prochaine ouverture

Prochaines ouvertures

Pas d'ouverture prévue dans l'immédiat


mardi 22 septembre 2009

Journees 2009 du Patrimoine Europeen au Moulin de la Lussiere

Un temps mitigé, pour notre deuxième Journée du Patrimoine Européen au Moulin de la Lussière, mais heureusement, pas de pluie.

Nous avions une rude concurrence, aujourd'hui, car en plus des bâtiments ouverts exceptionnellement au public dans le cadre de ces Journées du Patrimoine, il y avait des "Vide-greniers", dans les villages voisins, et l'ouverture de la chasse !

Malgré tout, le Moulin a reçu son petit lot de visiteurs et nos amis de la Crêperie Celtique également, car ils ont maintenant leurs clients fidèles qui viennent jusque tard le soir faire provision de délicieuses crêpes et galettes à emporter !

Nos visiteurs ont donc pu admirer les nouveautés de l'automne dans le Moulin, à savoir le joli petit Moulin du Tyrol et sa bluterie. Comme l'installation n'est pas encore terminée, nous n'avons pas encore pu le faire fonctionner. Il reste à faire les goulottes qui transporteront la farine fraîchement moulue jusqu'à la bluterie.

Ils ont aussi pu visiter l'expo de peintures et de poteries dans le chalet, et regarder le diaporama de la restauration du Moulin et le DVD du montage du toit, des ailes et de la queue, en Août 2007.


Voir quelques photos de cette belle journée (Lien)


jeudi 17 septembre 2009

Notre Moulin du Tyrol est en place


Bonne nouvelle, notre petit Moulin du Tyrol est en place, et il fonctionne !
Par contre, les goulottes permettant d'amener la farine jusqu'à la bluterie ne sont pas encore construites, il nous faut donc encore faire le transfert avec des seaux.
Voici une vidéo montrant le petit Moulin du Tyrol et la Bluterie en fonctionnement pendant le réglage des meules.





dimanche 30 août 2009

Ou en sont nos ailes...


Patience !
Ça avance ! ! !

Jean-François s'est attaqué à la VOILURE !
Il passe ses derniers jours de vacances à :


1°) Préparer le chantier de peinture : cela consiste à faire une sorte de séchoir pour pouvoir superposer les lattes peintes au fur et à mesure pour qu'elles sèchent.



2°) Raboter et faire les chanfreins des lattes. En effet, afin de pouvoir aisément coulisser les unes sur les autres, le bord d'attaque doit être légèrement en pente et l'arrière à double pente.
Il faut compter 6 passages par latte, ce qui fait un total de 1531 mètres de rabotage si on veut s'amuser à compter ça comme ça !
Presque la longueur des Champs Elysées (1910 mètres) ...


Et voilà, il ne reste plus qu'à les peindre !


Et maintenant, un peu de mathématiques !
Il y a 11 lattes par voile,
les lattes font 5 mètres 80 de long sur 22 cm de large.
Nous aurons à passer deux ou trois couches de peinture.
En faisant une aile après l'autre (11 lattes maximum sur le séchoir)
en attendant que la peinture sèche entre chaque couche,
puis il faudra retourner les 11 lattes pour faire le verso,
et ainsi à chaque couche.....
6 fois par voilure.....
1 jour pas couche.....
24 jours en tout...
presque 120 m2 par couche...
Comme nous ne pouvons y travailler que le week-end,
il vous faudra attendre un peu avant de les voir sur le terrain !



Ensuite, nous nous attaquerons aux ferrures !


Pour ceux qui ne savent plus comment ça fonctionne,
une aile de moulin,
je vous invite à voir
l'article du blog consacré à ce sujet

Ainsi que le petit film réalisé au moulin :


mercredi 26 août 2009

Le Moulin de la Lussière au milieu du Championnat d'Europe des Montgolfières

Cette année se déroule à partir de BRISSAC le Championnat d'Europe 2009 des Montgolfières. Le ciel d'Anjou est parsemé de petits points colorés depuis une semaine, et les souffles puissants des montgolfières réveillent nos chiens et provoquent de nombreuses réunions de spectateurs dans nos campagnes.

Cliquez sur les photos pour voir les diaporamas.


Nous avons habituellement la chance de voir flotter dans notre ciel les jolis ballons des Montgolfières d'Anjou.
C'est ainsi que Miguel et son ballon en tenue d'Arlequin est venu nous faire un petit "coucou" la semaine dernière. Il a réussi à faire tout le tour de notre moulin de si près que nous avons même pu échanger quelques mots tandis que Julien, dans son ballon "SAUR" tentait de le rattraper, un peu plus en altitude.



Puis, samedi et dimanche, nous eûmes droit à de superbes envols, sans doute les tests du pré-championnat.



Lundi soir, nous avons vu arriver toutes les montgolfières groupées qui nous ont semblé avoir pris le Moulin de la Lussière pour cible. Finalement, ce n'était pas le Moulin qu'elles visaient, mais le carrefour juste au coin de notre terrain. Le Moulin fait un superbe "amer", comme on le dit en terme de marine, il se voit de très loin, mais le chemin est plus facile à viser sans risquer de se prendre dans les ailes.
Nous avons compris le but de cet exercice en voyant un des pilotes faire des moulinets avec son bras et lancer une sorte de marque en tissu lesté. Cette marque devait tomber le plus près possible de la cible, c'est à dire du carrefour, sans doute.
Les "suiveurs" terrestres, équipages en voitures, se précipitaient ensuite, double décamètre à ruban à la main, pour mesurer la distance entre le point de chute et le carrefour. Ils nous ont laissé des marques à la peinture orange fluo sur le sol.
Les voitures sont ensuite allées récupérer les montgolfières qui se sont posées où elles ont pu, mais le défilé a duré jusque tard dans la nuit.
Voici le diaporama de ce spectacle fantastique et un peu "hallucinant" !



Mardi soir, c'est à une course poursuite, que nous avons assisté. Un ballon noir surnommé "Renard" est parti le premier. Toutes les montgolfières se sont ensuite lancées à sa poursuite.
Diaporama à venir demain...


NB : je tiens à signaler ici la difficulté que rencontrent les suiveurs motorisés. Ils doivent en principe suivre les ballons mais avec les vents d'Ouest dominants de ces derniers jours, notre ribambelle de boules de couleurs à filé de l'autre côté de la Loire.
Gros problème, pour les suiveurs, car si vous allez consulter la carte, vous verrez que le trajet en ligne droite suivi par les ballons entre BRISSAC, lieu du décollage, et LONGUÉ, où ils ont aussi été aperçus, ne permet pas aux voitures de les suivre ! Il faut en effet aller passer la Loire à Gennes ou à Saint-Mathurin, et le détour n'est pas négligeable.
Donc, nous pouvons dire un grand bravo aux suiveurs, qui ne connaissent pas notre région, et pour beaucoup, ne parlent pas notre langue !
Je ne sais pas si les ballons sont équipés d'émetteurs et de GPS, ce serait une solution...

lundi 3 août 2009

Un petit moulin au Moulin de la Lussière

En attendant la remise au vent du Moulin de la Lussière, nous avons fait l'acquisition d'un petit "moulin" électrique qui va nous permettre de moudre à nouveau de la farine.

Ce petit moulin est équipé d'une meule unique de 50 cm de diamètre qui moudra le grain.

La farine sera ensuite amenée à la tamiseuse (bluterie) qui nous venons d'installer au rez de chaussée par une série de goulottes. (Voir l'article du blog sur cette bluterie)

Voici le diaporama de l'installation de ce petit moulin au premier étage du Moulin de la Lussière.

Nous remercions Serge, Catherine et Eric, de Saint-Georges-des-Sept-Voies, pour l'aide qu'ils nous ont apportée pour monter ce petit moulin à l'étage.





samedi 25 juillet 2009

Installation d'une nouvelle tamiseuse au Moulin de la Lussière

Aujourd'hui est un grand jour !
Nous avons enfin reçu la bluterie
que nous avons commandée en février
aux Moulins du Tyrol...
Après bien des déboires et des péripéties,
elle est arrivée hier,
et aujourd'hui,
avec notre ami Jaouen,
nous l'avons installée au rez-de-chaussée du Moulin.

Elle est superbe, et elle tourne bien.




Prochaine étape : l'installation des meules au premier étage.
à suivre.....


samedi 4 juillet 2009

La Première Ronde des Moulins, un pari gagné


La première ronde des Meuniers organisée par l'Association "Anjou au Coeur", de Saint-Georges-des-Sept-Voies a connu un beau succès.

Le soleil était au rendez-vous, ainsi que la chaleur, mais malheureusement pour nos ailes, le vent n'était pas de la partie...

Malgré tout, nos quatre moulins ont reçu les suffrages de nos visiteurs.

La visite a commencé à Sarré, dernier moulin à eau sur l'AVORT, le ruisseau qui se jette dans la Loire au niveau de Gennes. Un tout petit ruisseau, mais il a fait tourner neuf moulins, à l'époque glorieuse des moulins à eau et à vent.

Ce moulin est dans la famille LAURIOU depuis quatre générations. Il produit toujours professionnellement et à grande échelle grâce à sa partie moderne de la farine de meule très appréciée dans notre région.

Le Moulin de Sarré fait aussi fonctionner une "école du pain", où nos bambins peuvent s'initier à la fabrication de petits pains, ainsi qu'un restaurant où on peut déguster des fouées, ou fouaces, spécialité de petit pains  fourrés de rillettes, pâté, nutella (eh oui !!! ) et accompagnés traditionnellement de mogettes, haricots blancs.

La partie ancienne dispose d'une superbe roue à augets et de tout le mécanisme permettant de faire tourner les meules grâce à la force hydraulique.


La visite s'est ensuite poursuivie au Moulin Gasté, à Grézillé. Ce joli moulin est un moulin-cavier. Comme tous les moulins de son type, il a une hucherolle, petite cabane en bois abritant l'arbre-moteur et le rouet, c'est-à-dire, le système qui permet de transformer la force de rotation horizontale de l'arbre en rotation verticale qui permet d'actionner les meules.
Lesdites meules sont situées dans la "cave" du moulin, d'où ce nom de "cavier".

Le Moulin Gasté a été acquis par ses actuels propriétaires en 1997. Il a été restauré par l'entreprise Croix, spécialisée dans la construction et la restauration des moulins à vent et à eau. Il a retrouvé ses ailes il y a peu, dernière étape avant sa remise au vent en décembre 2007. Depuis, il produit de nouveau de la farine, à la grande joie de ses propriétaires.

La pause de midi s'est faite au Plan d'eau de Grézillé, tout proche du moulin Gasté, animé par les chants de moulins de Jean-Charles GAUTHIER, meunier du Moulin des Basses-Terres des Rosiers sur Loire.

Après le déjeuner, la visite s'est poursuivie au Moulin du Patouillet. Ce superbe moulin Chandelier a récemment changé de propriétaires, suite au décès de son meunier. Les nouveaux propriétaires ont fait construire une maison en bois sur leur terrain. En effet, le Moulin du Patouillet était autrefois à Gennes. Il a été acheté par le meunier du Moulin à eau du Patouillet, car il manquait parfois d'eau, en été, et souhaitait alterner avec le vent. Le moulin a donc été démonté et transporté, pour être ensuite reconstruit sur le site actuel. Le procédé peut nous sembler hallucinant, mais nos anciens n'étaient pas rebutés par ce genre de performances. Ils avaient fait la même chose avec le Goislard, autrefois à Saint-Mathurin, et maintenant à La Ménitré.

Dans un moulin-chandelier, toute la mécanique, ainsi que les meules se trouvent à l'intérieur de la "cabane", sur un seul niveau, contrairement au moulin-cavier. Le Moulin du Patouillet est en état de fonctionnement, même si pour l'instant, il n'a pas encore été remis au vent.


La visite s'est terminée au Moulin de la Lussière que vous connaissez bien, si vous êtes comme je l'espère un visiteur acharné de notre site internet ! Je ne vais donc pas vous en faire la description détaillée, et vous laisse visiter les pages précédentes de ce blog, ainsi que notre site de présentation du Moulin.

Notre chalet d'accueil a parfaitement rempli son rôle, ainsi que nos petites tables et l'eau fraîche qui ont accueilli des visiteurs fatigués et très éprouvés par la chaleur. Une exposition des peintures de la propriétaire, un film et un diaporama de la restauration du moulin leur a permis d'attendre confortablement leur tour de visite (nos sommes obligés de faire des groupes de 12 maximum, vu l'exiguïté des locaux) 

La journée s'est terminée par une dégustation de vins, Anjou oblige !!!
M. Fresnais de Coutures nous a fait goûter à sa production de vins d'Anjou, blancs, rouges et rosés.





mercredi 1 juillet 2009

Ronde des Meuniers - 4 juillet 2009

Le Moulin de la Lussière participera samedi 4 juillet 2009 à la "Ronde des Meuniers" organisée par l'association Anjou au Coeur, de Saint-Georges-des-Sept-Voies, avec l'aimable participation de l'A.M.A., l'Association pour la sauvegarde des Moulins d'Anjou et de son président, J.C. Baron, meunier du Moulin Gouré, à Louresse.
Cette visite permettra de visiter quatre types de moulins regroupés dans un périmètre très proche : moulin à eau, moulin cavier, moulin chandelier et moulin tour sur masse cavière.
L'accueil dans les moulins se fera par les propriétaires qui se feront un plaisir de commenter les visites et de répondre aux questions.


Voici le programme de cette journée

9h00
Accueil à la Sansonnière, 
parking de la Mairie de Saint-Georges-des-Sept-Voies.
Organisation du co-voiturage.

10h00
Visite du Moulin à eau de Sarré, à Gennes
Route de Louerre
Ce moulin fait de la farine

11h00
Visite du Moulin-cavier de Gasté, à Grézillé
Moulin entièrement refait à neuf depuis un an.
Ce moulin peut aussi faire de la farine.
Il se situe auprès du plan d'eau

12H30
Pique-nique au plan d'eau de Grézillé.
Prévoir d'apporter son pique-nique, il n'est pas fourni.
Animation musicale de J.C. Gauthier
Meunier du Moulin des Basses-Terres (Les Rosiers/L)
Chants de moulins...

14h00
Visite du Moulin-chandelier du Patouillet
Charcé-Saint-Ellier
Il se situe entre Chemellier et Charcé

15h30
Saint-Georges-des-Sept-Voies.
Moulin en cours de restauration.
Mécanisme original pour la rotation du toit et des ailes.
Ce moulin fera bientôt de la farine.
Exposition de peintures de la propriétaire, 
Elyane QUERVET-SOMMER (MICK).
Visite du jardin-mandala en cours d'élaboration.

17h00
Verre de l'amitié offert par
la Cave de la Féraudière
Ch. Fresnaie - Coutures


Tarif, visites comprises 
Adultes = 8€
Enfants jusqu'à 16 ans = 4€

Renseignements et réservation
(réservations souhaitées, merci...)
V. Jarry
tel : 02.41.57.38.98

mercredi 10 juin 2009

Moulins d'Anjou ouverts le 14 juin 2009



Le Moulin de la Lussière 
sera ouvert le 14 juin.

Voir le message précédent sur ce blog 
pour plus de détails.




Voici la liste des autres Moulins d'Anjou
 ouverts dans le cadre des 
Journées Nationales des Moulins et du Patrimoine de Pays.

A.M.A = Association pour la sauvegarde des Moulins d'Anjou
AMA : Tel :02 41 59 23 77, 
 06 84 98 91 64,  
Courriel : jeanclaudebaron@aol.com
J.C. Baron, Moulin GOURÉ










Toutes les informations sur les 
Journées du Patrimoine de Pays 
et les lieux à visiter
sont sur le Site National :


lundi 1 juin 2009

Journée Nationale des Moulins et du Patrimoine de Pays : Moulin de la Lussière

Le 14 juin 2009, le Moulin de la Lussière sera ouvert au public dans le cadre des Journées Nationales des Moulins et du Patrimoine de Pays. Cette année, le thème de ces journées est "Patrimoine en hauteur, tours, clochers"... et Moulins, naturellement !

Horaires d'ouverture
De 10 h à 12 heures et de 14 heures à 18 heures.
Entrée gratuite.

Nous trouver


Qu'y a t-il à voir au Moulin de la Lussière ? 

1) Dans le chalet d'accueil :
- l'exposition des peintures de la propriétaire, Mick
- les poteries de Véro
- Un mini diaporama sur la restauration du Moulin de la Lussière
- Acheter des cartes postales de François MOLÈRE
- Une mini exposition d'information sur l'éducation et le travail des Chiens Guides d'Aveugles de l'École d'Angers. (ECGAO)

2) Sur le terrain :
Une aile de moulin reconstituée qui permet de voir de près le fonctionnement de ce système d'ouverture et de fermeture des ailes Berton 

3) Une visite guidée du jardin et du Moulin dans lequel nous avons commencé à constituer un petit musée de pièces utilisées autrefois par les céréaliers ( densimètre, ensacheuse...)

Nouveautés : 
Le Moulin de la Lussière s'équipe d'un système indépendant Meules/Bluterie qui va lui permettre de faire de la farine en attendant la rénovation et la mise en activité des ailes. Ce petit "moulin" est en cours de livraison et se fait beaucoup attendre, puisqu'il devait déjà être là à notre dernière ouverture, le 19 avril !
Il arrive du Tyrol, qui est comme chacun sait un pays extrêmement éloigné de la France.
Alors, patience !!!
S'il est comme la "Rose" du Petit Prince de Saint-Exupéry, il devrait être superbe !!!
Nous ne savons pas à l'heure actuelle s'il sera installé pour la visite du 14 juin, puisqu'il n'est toujours pas là, mais il le sera à coup sûr le 20 septembre, pour les journées du Patrimoine Européen.
L'espoir fait vivre, n'est-il pas ?

mardi 14 avril 2009

Visite du Moulin de la Lussière

Printemps des Moulins 2009
Qu'y a-t-il à voir actuellement au 
Moulin de la Lussière ?



Vous arrivez au Moulin par le petit chemin de "grave", le sable jaune de notre région, qui fait le tour du la propriété par l'arrière.

Dans un chalet en bois inauguré lors des Journées du Patrimoine de septembre 2008, à droite de l'entrée, la propriétaire vous accueille et vous donne les informations et les modalités de la visite. 

Il faut compter environ une bonne demi-heure pour la visite du moulin, et pour passer le temps de manière agréable, en attendant que le meunier vienne vous chercher, vous pourrez visiter l'exposition des peintures de la "meunière" et des poteries qui se situe dans le chalet, regarder la vidéo du montage du toit le 24 Août 2007,  admirer et faire fonctionner le magnifique "Moulin à Poivre" offert au Moulin de la Lussière par la famille Morinière, acheter les superbes cartes postales de François MOLÈRE, et manger quelques excellentes crêpes de nos amis de la "Crêperie Celtique" qui auront leur barnum installé sur le terrain.

La visite du Moulin commence par la démonstration du fonctionnement d'une aile Berton.
Nous avons eu la chance de pouvoir récupérer une aile tombée du Moulin de la Garde, d'Avrillé, et nous l'avons reconstituée sur le terrain.
Cette reconstitution permet de prendre la mesure de la taille de ces voilures, car une fois montées sur les vergues, on s'en rend nettement moins compte. Cela permet aussi de bien comprendre le principe du système Berton, car nous pouvons la manoeuvrer aisément.

Ensuite, le meunier vous emmène découvrir l'intérieur du moulin.
Nous venons de terminer l'électricité, ainsi que la restauration de la maçonnerie intérieure et refait tous les joints au mortier de chaux. Les planchers et escaliers ont été remis à neuf, les portes et fenêtres repeintes.

Au rez-de-chaussée, la cheminée a été restaurée et pourvue d'une superbe plaque forgée originaire de la ferme des parents de Jean-François, dans l'Eure.
Les parents de Jean-François exploitaient une grande ferme céréalière, et ils ont eu la gentillesse de nous donner de nombreuses pièces de meunerie autrefois en usage dans leur ferme : des poulies en bois, des instruments de pesée et de mesure de la densité du blé, etc...

Au premier étage, vous pourrez voir les anciennes meules du moulin, il y en avait deux, mais elles ne sont pas encore opérationnelles.
Nous sommes en train d'étudier un système pour pouvoir les lever et éventuellement, les remettre en état.

Au deuxième étage, celui qui se trouve tout en haut de la tour, vous pourrez voir le fonctionnement du toit en rotation, ainsi que celui de l'arbre-moteur. 
Actuellement, ces mécanismes fonctionnent à l'aide de moteurs électriques, en attendant le montage de la voilure.
Ces mécanismes permettent de faire pivoter le toit sur lui-même pour mettre la voilure face au vent.
Ils permettent aussi de faire tourner les ailes, ce qui est très important car l'eau de pluie s'accumule dans les "fenêtres" de l'arbre moteur, là où les ailes le traversent, ce qui risque de provoquer leur pourrissement, et à plus ou moins court terme, leur chute.
Les ailes de nombreux moulins du Maine et Loire sont ainsi malheureusement tombées, au bout de 15 à 25 ans, en moyenne, et leur restauration coûte tellement cher que bien souvent, elles ne sont pas remplacées, ce qui est un grand dommage pour nos magnifiques Moulins d'Anjou.

NB : La liste des films réalisés autour de la rotation des ailes et du toit, ainsi que sur le fonctionnement des ailes Berton et du Moulin à Poivre de Nidevelle sont accessibles à partir du bandeau de droite du blog.



Ce Printemps des Moulins est organisé par l'AMA, 
association des Amis des Moulins d'Anjou.
12 moulins en fonctionnement seront ouvert ce jour.
Voir leur liste dans le message ci-dessous.





lundi 13 avril 2009

Printemps des Moulins 2009



Dimanche 19 avril
12 moulins seront ouverts au public en Maine et Loire
à l'occasion du Printemps des Moulins 2009

Moulins en activité à visiter        



Moulins à vent 

 

  Le Moulin de la Roche à la Possonniere

    Moulin tour, complet, en fonctionnement s’il y a du vent, visite intérieur et extérieur. Fait de la farine de sarrasin. 

Visite commentée par le propriétaire, 35 mn

Tarif spécial ; adulte 3€, enfant gratuit   Tel : 02 41 39 14 40

Ouvert de 15h à 18h

 

Le moulin de l’Épinay à la Chapelle saint  Florent

Moulin tour en fonctionnement, un des rares équipés d’un moulinet d’orientation qui permet de placer automatiquement les ailes face au vent. Le moulin fabrique toujours sa propre farine de meules. Salle d’exposition, Montage audiovisuel, visite guidée par l’Association « un village un moulin »

Tarif réduit : 4.50 €, enfant3.50€, gratuit – 6 ans  

Ouvert de 10h30 à 12h et de 14h 30 à 18h 30

Départs visites moulin : 11h, 15h, 16h, 17h . 

Restaurant sur place ‘réservation (02 41 72 70 70)                                                

 

 Les Moulins d’Ardenay à Chaudefonds sur Layon

    Site exceptionnel avec deux moulins tour en cours de restauration, situés sur la corniche angevine Les deux ont reçu récemment leurs toutes nouvelles coiffes couvertes en bardeau de châtaigner. Accueil par le propriétaire et ses amis. Musée, maquette,

Visite libre et gratuite Tel : 02 41 78 67 9                           

Ouvert de 10h à 12h et de 14h 30 à 18h 30

 

Le Moulin de la Bigottiere à Mozé sur Louet

Très beau Moulin cavier, typique de l’Anjou, complet, tournera s’il y a du vent

Accueil par le propriétaire, visite libre et gratuite Tel : 02 41 45 74 36                      

Ouvert de 14h à 19h

 

Le moulin du Rat à Challain la Potherie

Moulin tour, typique du bocage segréen. Fait de la farine depuis 1740. Le seul moulin à vent encore professionnel. Accueil par son propriétaire                                

Ouvert de 10h à 12h et de 15h à 18h30

 

Le Moulin de la Renardiere à la Pommeraye

Moulin tour entièrement restauré par son propriétaire. En fonctionnement, produit de la farine

Accueil par son propriétaire                                                                             

Ouvert de 15h à 18h30

 

Le Moulin de la Lussiere à Saint Georges des Sept Voies

Moulin tour sur masse cavière, Démonstration de la rotation de la coiffe, de la rotation des ailes et du principe d’ouverture des ailes à planches. 

Exposition de peintures et poteries dans le chalet d’accueil.

Présence de la Crêperie Celtique ; crêpes et galettes toute la journée.                                            Ouvert de 10h à 12h et de 14h à 18h

 

Le Moulin Gasté à Grézillé

Très beau moulin cavier. Fonctionnera s’il y a du vent. La magnifique restauration a été couronnée par la pose des ailes à l’été 2007. Accueil par les propriétaires. 

Ouvert de 10h à 12h et de 14 h à 18h

 

Le moulin Gouré à Louresse Rochemenier

Moulin cavier semi troglodyte, fonctionnera s’il y a du vent et produira de la farine. Espace de détente. Accueil par les propriétaires, visite commentée :

 Tel : 02 41 59 23 77                                                                 

Ouvert  de 10h à 12h et de 14h30 à 18h 30

 

Moulins à eau

 

Le moulin de Sarré à Gennes

Moulin à eau à roue à augets. Moulin professionnel en fonctionnement.

Visite guidée, 1h  Tarif groupes pour  tous : 3 €   et 2 € .         

Visite guidée, départs à 15 h, 16 h, 17 h

Repas traditionnel au moulin, sur réservation 18,50 et 23 € (menus enfants) 

Tel 02 41 51 81 32 (visite gratuite si repas)                                                

 

Le moulin de Chenillé Changé

Moulin à eau fortifié. Visite du moulin par le meunier. Présentation du parcours du grain de blé jusqu'à la farine. Roue à aubes et turbine. Produit de l'électricité.  Exposition sur le thème : Le moulin et son environnement.Tarif unique de 2,50 Euros gratuit pour les moins de 16 ans.

 Restaurant : "La table du meunier", reservation 02 41 95 10 98                           

Ouvert de 14h30 à 18h 30

 

Le Moulin au Jau à Breil

Petit moulin à eau, fermier, alimenté par le Lathan. Beaucoup d’équipements authentiques et d’objets rares, La roue tourne. La toiture du hangar attenant est inscrit aux monuments historiques Accueil par Benedicte, propriétaire passionnée. 

Tel 02 41 82 60 16                                         

Ouvert de 14h30 à 18h30

 

Le Moulin de Le Guédeniau

Moulin à eau entièrement restauré par la commune. En état de fonctionnement. Peut produire de la farine mais également de l’électricité. Aire de pique-nique et de détente à proximité

Visite gratuite et pour la 1ère année d’ouverture : café, gâteau offert.  

Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h

 

 (Association des Amis des Moulins d'Anjou = 

AMA : Tel :02 41 59 23 77,  06 84 98 91 64,  

Courriel : jeanclaudebaron@aol.com )

 



mardi 24 mars 2009

Des planchers neufs au Moulin de la Lussière

Nous avions déjà fait des planchers provisoires en planches de coffrage, 
au rez-de-chaussée de notre moulin, ainsi qu'au dernier étage. 
Les anciens planchers étaient tellement abîmés que j'étais passée à travers !

Ces planchers étaient assez solides pour nous permettre de finir nos travaux, 
mais aussi d'accueillir les visiteurs en toute sécurité. 
Malheureusement, les planches n'étaient pas jointives, 
et la poussière et les courants d'air passaient à travers.

Maintenant que la maçonnerie intérieure est terminée, 
nous avons donc refaits des jolis planchers neufs.

Il restait l'étage des meules à refaire entièrement.

C'était la partie la plus difficile, car la plupart des endroits étaient inaccessibles 
(on peut difficilement parler de "coins", dans un moulin !) 
et Jean-François a dû se plier en quatre et faire plein d'acrobaties pour y parvenir.

Voici le diaporama de la réparation des planchers de l'étage des meules.
Au passage, sur la photo vue de dessous, 
notez la superbe charpente en étoile qui soutient ce plancher, 
ainsi que le système de poutres qui porte les meules.




dimanche 1 mars 2009

Restauration de l'intérieur du moulin

Ce mois-ci, 
nous avons attaqué la restauration 
de l'intérieur du Moulin de la Lussière.
Un gros chantier, électricité, maçonnerie...
restait à faire le reste...




L'électricité

Jean-François a commencé par installer l'électricité, en utilisant les espaces creux entre les pierres pour passer ses fils.





Protection des inscriptions murales

Nous avons essayé de prendre des photos 
des inscriptions gravées sur les pierres autour des portes et fenêtres.
Certaines datent sans doute de l'époque où le moulin travaillait.
D'autres sont sans doute plus récentes, certainement
des traces laissées par les jeunes venus jouer dans le moulin : 
rosaces au compas, cœurs...





Le Mortier à la chaux

Puis nous avons refait les joints avec un mortier de chaux.
Voici la recette de ce mortier :
1 seau de chaux blanche,
2 seaux de sable très fin de Loire
1 seau de sable ultra fin de carrière, le sable local, 
celui qui a sans doute servi autrefois à faire les anciens joints de terre
Un sachet de quelques grammes d'un émulsifiant spécial
Le tout suffisamment mouillé pour obtenir une pâte assez liquide.




La maçonnerie

Nous avons donc tout ce qu'il faut pour refaire nos joints.
cela se fait en plusieurs étapes :
Avant tout, il faut bien mouiller le mur.
Puis
1 -  On bourre le trou de pâte (voir le diaporama)
2-  On attend le lendemain matin que la chaux soit prise
3 - On gratte avec la truelle à plat, délicatement, pour ne pas trop creuser le joint
5 - On brosse l'ensemble.
6 - Il reste à nettoyer le sol....






vendredi 20 février 2009

Les moulins à eau de Saint-Georges-des-Sept-Voies

Eh oui !
A Saint-Georges-des-Sept-Voies, il a aussi existé des moulins à eau !

À l'heures actuelle, j'ai retrouvé la trace de trois d'entre eux, sur les petits ruisseaux qui traversent le nord de la commune.

Leur débit n'est pas très fort, mais celui de l'Avort non plus,  et pourtant, il a suffi à faire tourner les 8 moulins de Gennes.

Saint-Georges a donc aussi eu les siens.
- L'ancien moulin de Roque-Souris, sur le Ruisseau du Saint-Aubin, tout près du lavoir de Fontaine,
- Un ancien moulin à Vendor, sur le Ruisseau de la Couture, juste après le lavoir de Vendor.
Le Moulin de la Couture, sur le ruisseau de la Couture, près de la ferme équestre.

Pour en savoir plus sur ces moulins, ainsi que sur les lavoirs de la commune, rendez-vous sur le site "Notre village, Saint-Georges-des-Sept-Voies"

Les Dompteurs de Vent du Moulin de Frouville-Pensier

Je viens de recevoir un message en provenance d'un des membres de l'Association de Sauvegarde du joli moulin-tour de Trouville-Pensier, dans l'Eure et Loir.

Il s'agit d'une association de bénévoles qui s'occupe du moulin.
Actuellement, ils sont à la recherche de personnes pouvant les aider à continuer leur oeuvre.

Ce joli petit moulin est le seul et unique vestige des moulins-tours en Eure et Loir.

Il serait dommage que tout ce travail "tombe à l'eau" faute de personnes passionnées et motivées pour la sauvegarde de nos beaux moulins !!!

Allez vite faire un tour sur leur site, pour voir l'admirable travail de restauration effectué sur ce moulin !


Lien :



Liste alphabétique des articles parus sur la restauration du Moulin de la Lussière